MISE À L'ÉCOUTE

Le 12/01/2024

Dans NOTES EN CHEMIN

Variation 111023-9

Curieusement, lors d'une analyse, on prend la parole pour se mettre à l’écoute. Je dirais, jouant sur les mots, pour se mettre sur écoute? Mise à l'écoute de soi. Qui est-il, ce "soi"? On croit savoir, pouvoir répondre, mais que vaut cette réponse? Qu’est-ce que cela signifie au juste, soi? C’est quoi, soi? C'est qui? Celui, celle qui est, ou bien celui, celle qui n’est pas? Le sens ne se laisse pas toujours saisir distinctement, dans le reflet des images perdues, embrouillées, térébrantes. Aux prises avec le mal de vivre et avec la joie dans une même étreinte.

&

S'analyser est une expérience de mise à l'écoute pour essayer d'entendre les plus profondes conversations, les plus secrètes, la rumeur qui court au coeur de l'être. La rumeur de l’inconnu, de l’incompris, de l’inaccompli, de la blessure, du doute, du renoncement, de la peur... Mise à l’écoute du vent contraire, de la force antagoniste. Mise à l’écoute du silence où parfois, monte l’écho des chants secrets, des légendes oubliées. Mise à l’écoute du fracas des batailles entre les forces de la vie et celles de la destruction. Mise à l’écoute du murmure montant des mystères intimes, en présence de l’Autre.

&

L’Autre, l’analyste qui est là, lui-même à l’écoute de la parole qui révèle la mise à l’écoute des rumeurs de l’âme. Qu’on ne s’y méprenne pas, si l'analyse de la psychée se tourne vers le passé, ce n'est ni pour y revenir, ni pour s'y complaire. Elle est un moyen de ne pas s’en tenir à des constats d’échec. De ne pas renoncer à l'embellie de soi. A quoi bon cet effort intense et prolongé d’attention à soi-même, si ce n’est pour essayer de découvrir les voies possibles de lendemains qui chanteraient plus mélodieusement? Le plus mélodieusement possible.

DO

Rejoindre le forum sur ce sujet